Sapin

Résistant bien aux maladies, le sapin ne demande que très peu d’entretien une fois planté. Son feuillage persistant, de coloration variable selon les espèces, en fait un élément important de décoration de votre jardin en toutes saisons.

Comparer

Description

De la famille des Pinacées, le genre Abies comprend environ 50 espèces de sapins. À l’état naturel, c’est un grand arbre au port élancé et conique. Son tronc bien cylindrique est rectiligne. Ses branches régulièrement insérées en verticilles sont étagées du pied au sommet.

Parmi les plus connus chez nous, le sapin des Vosges (Abies pectinata) et le sapin de Nordman (Abies nordmanniana) ont un feuillage vert composé d’aiguilles aplaties coriaces et brillantes au-dessus avec deux lignes de stromas (sorte de pores) au revers. Les aiguilles sont insérées sur deux rangs, chacune persistant plusieurs années (8 à 10 ans). Les bourgeons coniques sont poisseux.

Le sapin porte deux sortes de fleurs, les mâles petites et jaunes regroupées vers la base des jeunes rameaux et les femelles, moins nombreuses, d’abord vertes (ou selon les variétés pourpres ou violettes) puis marron regroupées en forme de cônes (ou de cylindres) dressés à l’extrémité de rameaux courts, d’une dizaine de centimètres (et jusqu’à 30 cm) qui libéreront les graines à maturité.

Les graines triangulaires sont ailées ce qui favorise leurs dispersions par le vent lorsque le cône se désagrège sur l’arbre.

Note : utilisés jusqu’ici comme principaux sapins de Noël, les épicéas qui leur ressemblent beaucoup ne sont pas des sapins. Ils s’en distinguent notamment par leurs aiguilles piquantes et leurs cônes pendants. Ils appartiennent au genre Picea.

Le sapin commun originaire des montagnes d’Europe est souvent planté pour son bois ou comme arbre d’ornement. Il est répandu entre 400 et 1 900 m d’altitude environ dans des sols frais et humides sur les versants nord et ouest dans l’étage montagnard.

Le sapin a une croissance lente les 10 premières années qui s’accélère ensuite. Il vit longtemps (2 à 3 siècles) et certaines variétés dépassent les 30 m de haut. Mais il existe aussi des cultivarsnains ne dépassant pas 0,80 m de hauteur. Il a depuis toujours été employé par l’homme.

Outre son emploi décoratif au jardin, isolé ou planté en haies majestueuses, le sapin, rustique et résistant, est utilisé comme espèce de reboisement. Son bois blanc est employé en menuiserie et en construction. Il sert également à la production de pâte à papier.

Du sapin des Vosges, on extrait une Térébenthine des Vosges aux propriétés antiseptiques employée traditionnellement dans le traitement des infections respiratoires. Une huile essentielle extraite des aiguilles est également préconisée contre les infections respiratoires.

Enfin, n’oublions pas l’usage traditionnel, avec l’épicéa, du sapin de Nordmann dont les aiguilles restent vertes près d’un mois après sa coupe, comme sapin de Noël naturel.

Note : c’est un arbre mellifère car les pucerons produisent sur ses aiguilles un miellat dont les abeilles sont friandes.