Oreille d’Éléphant

Plante de serre tropicale par excellence, l’alocasia offre un feuillage géant très décoratif, qui peut prendre des formes et des couleurs diverses. De nouveaux hybrides moins imposants permettent de le cultiver en intérieur.

Comparer

Description

Le genre Alocasia fait partie de la famille des Aracées, comme l’arum, et comprend environ 70 espèces de vivaces rhizomateuses non rustiques originaires d’Asie du Sud-Est (Philippines, Indonésie, Malaisie, introduite à Madagascar). Alocasia sanderiana, un des plus prisés, est aujourd’hui une espèce menacée qui figure sur la liste rouge des plantes des Philippines.

Dans son habitat d’origine, l’alocasia vit dans les forêts tropicales, à l’ombre de grands arbres, dans une atmosphère constamment humide et une température comprise entre 20 et 35 °C. Autant dire que ces conditions sont difficiles à réunir chez nous si l’on ne dispose pas d’une serre ou une véranda chauffée. Il peut être cultivé à l’intérieur, mais vivra beaucoup moins longtemps (jusqu’à 2 ans en intérieur, et plus de 15 ans en véranda ou serre).

En France, l’alocasia est souvent appelé oreille d’éléphant. Il forme une touffe dressée d’où s’élèvent de longs pétioles charnus terminés par de gigantesques et épaisses feuilles inclinées vers l’extérieur, plus ou moins arrondies ou en forme de pointe de flèche (sagittées), aux nervures marquées. La couleur et la forme des feuilles peut être très variable, du vert clair luisant au vert sombre presque noir, avec les nervures saillantes, qui peuvent être d’une couleur contrastée, souvent argentée, et le bord plus ou moins ondulé, festonné ou franchement découpé, parfois surligné d’un liseré crème. Chez certaines espèces, la face inférieure des feuilles est d’un rouge pourpré profond. La fleur (une spathe vert pâle entourant un spadice, très semblable à celle de l’arum ou du spathiphyllum) n’apparaît que très rarement en culture, mais son intérêt est moindre que celui des feuilles.

Dans la nature, l’alocasia peut atteindre des dimensions imposantes, de 3 à 5 m de hauteur et plus de 1,50 m de diamètre, et former comme un tronc à la base. Cultivé en bac, il dépasse rarement 2 m hauteur, et les feuilles peuvent atteindre 1 m selon les espèces.

C’est une plante qui peut vivre très longtemps lorsque les conditions de cultures adéquates sont réunies. Il est toutefois assez difficile de la conserver dans nos intérieurs car elle demande une atmosphère assez humide, ce qui est difficile à recréer chez soi ou dans un jardin. L’idéal est d’installer l’alocasia dans une serre tempérée toute l’année ou un jardin d’hiver. Les séjours à l’extérieur en été, sous le couvert de grands arbres, lui sont bénéfiques.

Un coup de froid peut entraîner la chute des feuilles, mais s’il n’a pas gelé, le rhizomesouterrain produira de nouvelles feuilles.

Accompagnez l’alocasia de bambous, arums, cycas, fougères ou hibiscus, pour reproduire une scène exotique.

Attention : la sève peut provoquer des réactions cutanées. Toutes les parties de la plante ingérées crues peuvent provoquer des maux d’estomac. Attention aux jeunes enfants et aux animaux domestiques.

Informations complémentaires

Couleur

Verte