Philodendron

Cette plante d’origine tropicale au feuillage très décoratif s’acclimate bien dans nos intérieurs. Peu exigeants et doués de capacités dépolluantes, les philodendrons conviennent à tous, même aux jardiniers débutants.

Comparer

Description

Brésil, Mexique, Panama, Colombie, Guatemala… Tous les philodendrons ont pour origine les forêts humides de l’Amérique tropicale. Grâce à leurs racines aériennes, ils s’accrochent au tronc des grands arbres et se développent dans la mi-ombre apportée par ces derniers. Rien d’étonnant donc si le genre a reçu le nom de Philodendron, signifiant en grec « qui aime les arbres ».

Le genre, classé dans la famille des Aracées, compte plus de 500 espèces, plus ou moins grimpantes, plus ou moins vigoureuses, plus ou moins faciles à cultiver chez nous, mais toutes à feuilles persistantes et souvent grandes. Une aubaine si l’on cherche des plantes qui font de l’effet, occupent bien l’espace et peuvent vite donner à une pièce un air de jungle domestiquée.

Oubliez l’idée de les planter en pleine terre ! Les philodendrons ne supportent pas le froid.Quelques heures dehors l’hiver suffisent à les tuer. Dans l’Hexagone, il n’y a guère que sur la Côte d’Azur qu’on peut tenter la plantation en pleine terre, mais le philodendron peut là aussi vite être victime d’un coup de froid.

Dans nos appartements et maisons, les philodendrons ne fleurissent pas (ou de façon rarissime). On ne peut donc compter que sur leur feuillage toujours luxuriant, au contour souvent remarquable et, chez certains d’entre eux, marqué de rouge, de rose, de blanc.

Les espèces que l’on trouve couramment chez nous, philodendrons crapahuteurs ou plus sages, trouvent facilement leur place dans chaque pièce de la maison, de l’entrée au cellier en passant par la chambre à coucher. Attention, pas de soleil direct ! Donnez-leur cette mi-ombre qui fait leur bonheur dans leur milieu d’origine.

En les adoptant, vous bénéficierez des qualités dépolluantes de ces plantes, pour la plupart « avides » de trichloréthylène, inclus dans les colles, vernis, peintures… Les philodendrons sont également friands de formaldéhyde, un composé volatil présent un peu partout dans nos intérieurs (moquettes, papiers peints, laine de verre, tissus infroissables…). Ils sont également capables d’absorber l’ammoniac intégré aux produits de nettoyage et de bricolage ainsi que le pentachlorophénol, fongicide contenu dans le traitement des bois.

Les philodendrons sont de bonnes plantes d’intérieur donc, mais attention, toutes les parties de la plante sont toxiques. Leur ingestion est dangereuse pour nous comme pour nos animaux domestiques. Empêchez chats et chiens de mâchouiller les feuilles qui provoquent de très douloureuses brûlures buccales.

Bon à savoir : des études ont prouvé que les hybrides de philodendron à tige et feuilles rouges sont plus efficaces dans l’absorption des polluants.

Informations complémentaires

Couleur

Verte

Origine

Amérique du Sud

Famille

Aracées

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Philodendron”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.