Palmier Phoenix

Qu’il soit cultivé à l’extérieur ou à l’intérieur, le Phoenix est un palmier nain qui apporte de l’exotisme à nos décors. Beau sujet ornemental, il nous offre un feuillage élégant et un tronc esthétique très reconnaissables.

Comparer

Description

Le Phoenix appartient à la très vaste famille des Palmiers (Arécacées). Originaire de nombreuses régions tropicales d’Afrique, il est connu par certaines de ses espèces que l’on nomme globalement Palmiers dattiers :

  • Phoenix dactylifera étant le vrai dattier qui produit les meilleures dates comestibles.
  • Phoenix canariensis nommé faux dattier ou dattier des Canaries, très présent sur le littoral méditerranéen.
  • Phoenix roebelenii ou dattier nain, très répandu comme plante d’intérieur.

L’aspect et la taille du Phoenix varient beaucoup en fonction de l’espèce choisie. Il possède un stipe (qui correspond au tronc), non ramifié, souvent trapu qui est recouvert de la base des anciens pétioles. Sa couronne se compose de nombreuses feuilles. Celles-ci, appelées palmes, sont pennées, d’un vert plus ou moins foncé. Le Phoenix, s’il n’est pas cultivé en intérieur, produit des fleurs crème, courtes chez les sujets mâles et longues chez les sujets femelles qui donneront des fruits. Ceux-ci sont marron et allongés.

Le Phoenix, selon les espèces et le climat, se cultive en extérieur, en intérieur, en serre froide, en véranda et en terrasse. Il s’utilise ainsi en pleine terre, en pot et en bac soit en isolé, soit en massifs et en alignements. Dans de bonnes conditions de culture, il a une longue durée de vie.

L’espèce roebelenii est réputée pour ses vertus dépolluantes. Elle absorberait le formaldéhyde (agglomérés, colles, isolations, vernis) et le xylène (encres, fumées, peintures, vernis).

L’espèce dactylifera produit des fruits comestibles, les dattes, connues pour leur haute teneur énergétique. La médecine populaire utilise les noyaux réduits en poudre pour le soin des cheveux. On tire aussi du dactylifera une boisson sucrée qui donne du vin de palme après fermentation.