Corossolier

Annona muricata, le corossolier, est un arbre fruitier d’origine tropicale cultivé pour ses fruits aux mille vertus médicales et pour son feuillage vert luisant. En France, il est à cultiver comme certains agrumes, car il n’aime pas le froid.

Comparer

Description

Dommage que cet Annonacée ne soit pas un peu plus tolérant au froid, car sa culture facile et sa fructification à longueur d’année font de lui un champion de la productivité. Sous nos latitudes, il est à cultiver comme les fruitiers d’orangerie, à hiverner à l’abri, de préférence chauffé au-dessus de 10 °C pour profiter pleinement des fruits.

En conditions optimales de température et de luminosité, le corossolier fleurit toute l’année. Ses fleurs apparaissent sur les rameaux ou directement sur le tronc, sur de gros pédicelles de 15 à 20 mm de long, opposés aux feuilles. Les 6 pétales sont jaunes, charnus et épais. Les 3 pétales externes sont presque triangulaires, aux bords rapprochés, sans se superposer. Les feuilles, d’un vert brillant, sont oblongues lancéolées.

Le fruit, comestible, est vert à maturité et de grande dimension. Sous les tropiques, il peut mesurer jusqu’à 50 cm de longueur environ, pour 25 cm de largeur. En France, il a des dimensions moins imposantes, ce qui n’enlève rien à ses qualités. La peau du corossol est recouverte de courtes épines flexibles, ce qui lui donne un aspect particulier. Sa chair de couleur blanche est juteuse, fortement parfumée et contient généralement plusieurs dizaines de graines noires brillantes.

Le corossolier est un arbre de croissance rapide, qui donne une première récolte 3 à 4 ans après la plantation. Une pollinisation manuelle est souvent nécessaire pour obtenir une bonne fructification.