Clémentinier

Le clémentinier est un agrume résultant du croisement entre le mandarinier et l’oranger. Ses fruits plus petits que la mandarine n’ont généralement pas de pépins. Leur saveur fruitée et sucrée en fait un fruit de grande valeur gustative.

Comparer

Description

Citrus clementina est un agrume résultant d’un croisement volontaire entre un mandarinieret un oranger. Cet hybride né au début du XXe siècle en Algérie connaît toujours autant de succès auprès des consommateurs qui le préfèrent à la mandarine, bien que la clémentine soit un peu moins sucrée.

Le clémentinier fait partie de la famille des Rutacées comme les autres agrumes. L’arbre arrondi, atteignant 6 m de hauteur, est semblable par sa forme et ses feuilles persistantes aromatiques à l’oranger, mais il a l’avantage d’être un peu plus résistant aux faibles températures et aux différentes maladies. Sa croissance est lente et l’arbre peut très bien se cultiver en pot dans les régions situées en dehors de la zone de l’oranger. Sa taille ne dépasse pas 2 m de haut dans ces conditions.

La floraison blanche et très parfumée s’étale du printemps à l’été. Les fleurs étoilées de 15 mm de diamètre sont à 5 pétales blancs, le calice à 5 sépales courts verts. Le fruit est une baie dont les loges de l’ovaire devenues charnues forment ce que l’on appelle les « quartiers ». La clémentine est un peu plus petite que la mandarine, avec une peau plus fine qui s’épluche moins facilement. Elle arrive un mois plus tôt sur le marché que la mandarine qui offre un goût différent et plus sucré. La peau du fruit renferme des glandes à huiles essentielles qui donnent ce parfum si particulier au zeste. Le consommateur est sensible à l’aspect de la peau alors que son altération due à la grêle et aux chocs n’affecte généralement pas la qualité de la chair. Cependant, le parfum dégagé à l’épluchage joue un rôle important sur le plaisir éprouvé en bouche.

La plupart des clémentines ne présentent pas ou peu de pépins du fait de l’auto-incompatibilité du fruitier. Le pollen du clémentinier, même s’il est fertile, ne peut féconder les fleurs de cette espèce, c’est pourquoi si le verger n’est constitué que de clémentiniers, les fruits sont sans pépins. On parle de fruits parthénocarpiques. La présence d’autres agrumes autour peut néanmoins générer des clémentines avec pépins. La multiplication du clémentinier passe obligatoirement par la greffe si l’on souhaite conserver la « race pure ».

La couleur de la peau due à la présence de caroténoïdes s’accentue avec le contraste de température entre le jour et la nuit. C’est pourquoi les clémentines corses ont généralement une teinte rouge orangé plus marquée que celles qui viennent de climats plus chauds. Leur taille plus modeste et l’acidité du fruit s’expliquent aussi par un froid plus prononcé.

Informations complémentaires

Couleur

Orange, Verte